Présentation du jardin

 

Le Jardin Nature des Marettes est un outil d'éducation, d'observation et de découverte où l'homme a pour objectif de coopérer avec la nature. Situé à Amblie dans la vallée de la Seulles, le jardin nature des marettes est une structure originale à vocation pédagogique gérée par l'association Recycle-Age.

 

Depuis sa création par Serge Bailleul en 1993, le jardin nature des marettes est un lieu privilégié de partage et de découverte de la nature où petits et grands se retrouvent et apprennent ensemble à mieux connaître l'environnement.

 

Le Jardin Nature des Marettes
3volets_2014_BD.pdf
Document Adobe Acrobat 4.3 MB

L'ARBORETUM

Cette année, nous avons souhaité valoriser l'arboretum présent à proximité du jardin. Alban, stagiaire en Licence 3ème année de biologie/écologie, a mobilisé différentes personnes ressources (bénévoles, salariés…) pour produire cette carte interactive présentant les différentes espèces d'arbres.

 

Vous trouverez la carte sur le lien suivant :

 

http://www.geoportail.gouv.fr/embed/visu.html?c=-0.4882192691441597,49.291641789860236&z=0.0000026822090154196884&l=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS::GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1)&d=1192402(1)&permalink=yes

 

Ce travail est le premier volet d'un projet global de connaissances du vivant du jardin des marettes.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à réaliser ce projet (recensement du verger, réalisation de pancartes…).

Merci à l'ensemble des personnes ayant participé à ce projet !

édité en juillet 2016

 

 

 

Le Jardin Nature des Marettes se compose :


  • D'un chemin creux planté de fruitiers sauvages. Ici, nous nous contentons de ce que la nature offre. Nous sommes des cueilleurs.
  • D'un potager floral en forme de parabole centré autour d'une mare ; floral, car les fleurs attirent les insectes, qui enrichissent la diversité et stabilisent ainsi le milieu. Certaines plantes qui s'installent spontanément sont également cueillies et viennent enrichir la récolte de légumes.
  • D'un verger basses-tiges de 60 pommiers et poiriers. Ici, nous sommes dans un rapport de production intensive.
  • D'une serre dite "froide" (chauffée uniquement à l'énergie solaire) qui abrite en hiver les cultures primeurs. Au printemps, elle joue le rôle de pouponnière pour les plantules et en été, elle est le lieu de prédilection des légumes méridionaux.

 

Recyclage matière-énergie

 

L'ensemble du site a pour objectif de présenter différents aspects de la diversité biologique et du recyclage matière-énergie dans le cadre d'un lieu de production vivrière.


Pour cela, de nombreuses techniques du jardinage biologique sont utilisées :

  • le mulch afin de limiter l'évaporation et l'exposition du sol aux facteurs climatiques,
  • l'assolement (répartition spatiale) pour les associations entre plantes,
  • la rotation des cultures (répartition temporelle) permet au sol, une année sur l'autre, de recevoir des cultures aux besoins différents...

Ces techniques visent toutes à protéger et maintenir des conditions de vie optimales dans le sol, à économiser l'eau, à limiter la pénibilité des travaux en maintenant un sol aéré et meuble.


De plus, le jardinier tient compte des cycles lunaires et saisonniers selon un calendrier pour effectuer les travaux : taille, semis, travail du sol, récolte...

Cultiver les légumes, c'est tenir compte de leurs besoins au même titre que d'autres êtres vivants.

Des techniques permettent de respecter ces besoins : eau à température de la mare pour éviter le stress thermique, apport de compost pour nourrir le sol qui nourrit à son tour les plantes, fleurs pour attirer les insectes utiles...


Tous ces facteurs participent à l'équilibre du lieu et donc à la santé des légumes et en fin de compte à notre santé.

 

retour accueil

Notre agenda en
un coup d’œil !!